Follow by Email

Friday, October 14, 2011

Séminaire d'épistémologie sociale 2011-2012 EHESS: La Réputation


Gloria Origgi

Séminaire EHESS - EPISTEMOLOGIE SOCIALE 2011-2012

Du 7 novembre 2011 au 13 février 2012

Tous les lundis de 15h à 17 h, 105 Bd. Raspail 75006, salle 11.

La Réputation

Toute interaction sociale comporte une dimension d’évaluation, de jugement réciproque, une perception de qui nous sommes que notre conduite donne à l’autre, la constitution d’une image de nous qui se construit dans les yeux des autres. Toute interaction sociale comporte ainsi un contrôle de la part du sujet de cette image qui se construit dans l’esprit de l’autre, une adaptation à la réaction des autres. Cette dimension évaluative de l’interaction sociale, cette génération d’opinions de l’un sur l’autre, est la réputation.

Dans ce séminaire, nous explorons la dimension épistémologique, sociale et morale de la réputation : comment utilisons-nous les réputations des autres et leurs évaluations pour extraire de l’information à leur sujet ? Est-ce que ces pratiques épistémiques de s’appuyer sur la réputation pour nos jugements, sont toujours légitimes? Comment se construit la réputation des personnes et des objets, quel est son rôle dans l’espace des interactions sociales et marchandes ? Comment les index et les rankings partagés par différentes institutions façonnent un monde de notations économiques, politiques, sociales et épistémiques? L’extraction de l’information à travers d’indices indirects de réputation est devenue l’une des questions les plus urgentes des sociétés à forte densité informationnelle. Quelles sont les pratiques cognitives, les normes sociales, la déférence aux autorités qui guident nos usages d’indices réputationnels dans le choix d’un produit, d’une information sur Internet, d’un médecin, ou d’un investissement économique?

Le séminaire aborde la question avec une méthode interdisciplinaire, en s’appuyant sur l’expertise des différents intervenants dans les domaines de la philosophie, de la sociologie, des sciences cognitives, de l’économie, de la morale et des relations internationales

Calendrier

Lundi 7 novembre 2011 :

Gloria Origgi : Eléments d’une théorie du signal. De Veblen à Bourdieu.

Textes :

Thorstein Veblen: Théorie de la classe des loisirs, Gallimard, Paris.

Diego Gambetta: “Signalling”, in P. Hedström, P. Bearman (eds) Oxford Handbook of Analytical Sociology, 2009.

Lundi 14 novembre 2011 :

Gloria Origgi : Dans le regard des autres. L’usage épistémique de la réputation.

Textes:

G. Origgi: “Un certain regard. Pour une épistémologie de la réputation”

G. Origgi: “Wine Epistemology. Reputation and Rating Systems in the World of Wine” in. B. Smith (ed) Questions of Taste, Oxford University Press.

Lundi 21 novembre 2011 :

Gloria Origgi : La construction de la réputation académique. Bons et mauvais usages des dispositifs d’évaluation de la recherche.

Textes:

M. Rossner, H. Van Hepps, E. Hill (2007) “Show me the Data”, in Journal of Cell Biology, 2007, vol. 179, n. 6

G. Origgi, J. Simon (2011) Scientific Publications 2.0., Special issue of Social Epistemology, 24 (3).

M. Lamont (2010) How Professors Think, Chicago University Press.

Lundi 28 novembre 2011 :

Dan Sperber (Institut Nicod et Université de Budapest): Moralité et réputation dans une perspective évolutionniste

Textes:

D. Sperber, N. Baumard: “Morality and Reputation: An Evolutionary and Cognitive Perspective”, Mind & Language, à paraître.

Lundi 5 décembre 2011 :

Gloria Origgi : A qui fait-on confiance ? La qualité des indices réputationnels dans l’extraction de l’information.

Textes :

D. Sperber, O. Mascaro, G. Origgi et al. (2010) “Epistemic Vigilance”, Mind & Language, vol. 25.

G. Origgi (à paraître 2012) “Epistemic injustice and Epistemic Trust” Social Epistemology.

Lundi 12 décembre 2011

Ariel Colonomos (CNRS – CERI – SciencesPo) : La réputation des Etats : le rôle des agences de notation dans la politique et l’économie internationales.

Textes :

Colonomos (2010) « Sovereign Ratings as Normative Predictions » in Governing the Future, http://www.interdisciplines.org/Governing-the-Future

Lundi 9 janvier 2012

Gloria Origgi : La réputation comme classification. Les taxonomies du Web.

Textes :

G. Origgi (à paraître) Designing Wisdom Through The Web : Reputation and the Passion of Ranking, in H. Landermore, J. Elster (eds) Collective Wisdom, Cambridge University Press.

J. Simon, G. Origgi (2010) « Is Reputation a Form of Classification ? » Proceedings of the ISKO Conference, Rome, 13 février 2010.

Lundi 16 janvier 2012

Jon Elster (Collège de France et Columbia University, NY) : Reputation and Character

Textes :

J. Elster (2007) « Reputation and Character » présenté au Workshop sur la Réputation, Fondazione Olivetti, Rome, avril 2007.

Lundi 23 janvier 2012

Gianluca Manzo (CNRS – GEMASS – Sorbonne) : Syrènes et raisins dans l’émergence des hiérarchies de status.

Textes :

R. Gould (2002) « The Origins of Status Hierarchies. A Formal Theory and an Empirical Test » American Journal of Sociology, 107 (5).

Lundi 30 janvier 2012

Barbara Carnevali (IEA – Paris) Philosophie du prestige.

Textes :

B. Carnevali (2010) « Snobbery. A Passion of Nobility », in L. Ballerini et al. (eds) Navigatio Vitae, New York, Agincourt Press.

B. Carnevali (2008) « Proust. Philosophie du prestige » in M. Carbone, B. Sparvoli Proust et la philosophie aujourd’hui, ETS, Pise.

Lundi 6 février 2012

Pierre-Michel Menger (EHESS-CESPRA) : Talent et réputation

Textes :

P.M. Menger Portrait de l’artiste en travailleur, Seuil, La République des idées.

Lundi 13 février 2012

Gloria Origgi : Une mauvaise réputation : relations de confiance déviantes et réseaux réputationnels anti-méritocratiques.

Textes :

D. Gambetta, G. Origgi (2011) « The LL-Game, or the curious préférence for low quality outcomes », Politics, Economics and Philosophy, à paraître.

D. Gambetta (2009) Codes of the Underworld, Princeton University Press